École doctorale Lettres, Arts, Sciences humaines et sociales

Collège doctoral franco-allemand


Transferts culturels – Contributions à une histoire transnationale et transrégionale des mondes modernes et contemporains
Kulturtransfers – Beiträge zu einer transnationalen und transregionalen Geschichte der Moderne und der Gegenwart
Une coopération entre l’ENS-PSL — École doctorale 540 : Lettres, Arts, Sciences Humaines et Sociales — et l’université de Leipzig (Centre d’études sur la France et la Francophonie, Graduate School Global and Area Studies) soutenue par l’Université franco-allemande (01.01.2023 – 31.12.2026)

Depuis de nombreuses années, l’École Normale Supérieure et l’Université de Leipzig entretiennent une intense coopération scientifique autour de l’étude des transferts culturels et de l’histoire transnationale.

Grâce au soutien de l’Université franco-allemande, une nouvelle étape de cette collaboration vient d’être franchie avec l’ouverture cette année d’un collège doctoral franco-allemand porté conjointement par l’école doctorale Lettres, Arts, Sciences Humaines et Sociales (ED 540) de l’ENS-PSL et par l’école doctorale interdisciplinaire Graduate School Global and Area Studies (GSGAS) de l’Université de Leipzig en lien avec le Centre d’études sur la France et la Francophonie.

Profil scientifique du collège doctoral

L’étude des transferts culturels née dans le cadre franco-allemand a profondément bouleversé la compréhension des phénomènes d’imitation, d’interaction et de transformation dans le champ des sciences humaines.

Cette approche, qui s’est tout d’abord développée à Paris, a rapidement rencontré un écho dans la communauté scientifique internationale en raison de la compréhension renouvelée des relations culturelles franco-allemandes qu’elle proposait. Conçus à l’origine dans ce cadre bilatéral, les transferts culturels se sont progressivement élargis, s’ouvrant à des objets de plus en plus diversifiés et couvrant des aires géographiques toujours plus vastes et lointaines. C’est ainsi que les transferts culturels ont tout naturellement croisé sur leur chemin les préoccupations de l’histoire transnationale à laquelle ils ont apporté une contribution décisive en mettant en évidence que le principal moteur du développement social à l’échelle mondiale ne résidait pas tant dans les tensions internes d’une société, que dans les interactions à l’œuvre entre les sociétés.

Procéder à des études de transferts culturels ne consiste pas seulement à dresser une cartographie des flux matériels et immatériels d’individus, d’objets, d’idées, de modèles culturels, etc., mais à expliquer comment les sociétés se construisent par des emprunts auxquels elles font subir des transformations en fonction de leurs organisations et intérêts propres. Cette conception des interactions sociales a contribué de façon majeure à remettre en cause les nationalismes méthodologiques.  

S’inscrivant dans cette continuité scientifique et intellectuelle, le collège doctoral est ouvert à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales en cohérence forte avec le programme scientifique de l’ED 540 et de la Graduate School Global and Area Studies (Leipzig). Son objectif est de proposer aujourd’hui à de jeunes chercheurs de poursuivre le dialogue franco-allemand sur les apports, les méthodes, les articulations entre les transferts culturels et l’histoire transnationale.

Conditions et modalités de participation

Le collège doctoral est ouvert à tous doctorants (sans considération de nationalité) inscrits dans l’ED 540 ou la Graduate SchoolGlobal and Area Studies, travaillant dans le champ des transferts culturels et/ou de l’histoire globale. De façon exceptionnelle, les post-doctorants peuvent également soumettre leur candidature.

Dans la mesure où ces allocations visent à accompagner les recherches doctorales, les candidatures des doctorants en 1ère, 2ème et 3ème année de doctorat seront considérées en priorité.

Concernant le niveau de langue requis, il est attendu que les doctorants aient une connaissance suffisante pour lire des textes et participer aux débats du collège doctoral en français et en allemand.

Pour améliorer le niveau de langue, l’ENS-PSL et l’université de Leipzig proposent des cours, et l’Université franco-allemande met à disposition des doctorants une plate-forme de cours en ligne.

Pour des informations supplémentaires, veuillez consulter le site web du Collège doctoral https://www.frz.uni-leipzig.de/fr/le-fzl/college-doctoral ou vous adresser aux deux responsables scientifiques du Collège doctoral, Anne Saada (anne.saada@ens.psl.eu) et Antje Dietze (adietze@uni-leipzig.de).

Composition du dossier de candidature

Le dossier de candidature doit comprendre les pièces suivantes (en français ou en allemand) :

  • Un curriculum vitæ indiquant en particulier l’ensemble des activités scientifiques et d’enseignement ;
  • La présentation du projet de recherche (thème, objectifs scientifiques, méthode) avec le programme de travail du séjour de recherche (au total entre 3 et 5 pages) ;
  • Une lettre de motivation (1 à 2 pages) ;
  • Le formulaire de candidature rempli (cf. site web du Collège doctoral).

Seuls les dossiers complets seront examinés.

Tout jeune chercheur intéressé est invité à faire acte de candidature avant le 25 novembre 2023 par mail auprès deAnne Saada (anne.saada@ens.psl.eu) et Antje Dietze (adietze@uni-leipzig.de).

Tous les détails concernant la formation et les mobilités se trouvent dans l’appel en pièce jointe, ci-dessous.