Plan de Formation

  • Le Plan de formation est obligatoire pour les doctorants et doctorantes inscrit.e.s en première année à partir de la rentrée 2017. Il est établi dès la première année d’inscription en thèse. Il est évolutif et peut être régulièrement mis à jour. Conformément à l’arrêté sur le doctorat de 2016, il doit comprendre un volet consacré à l’éthique de la recherche et à l’intégrité scientifique. Avant la soutenance, le Plan de formation (formulaire) doit être téléversé par le/la doctorant.e dans son espace personnel Adum. Celui-ci doit d’abord avoir été complété puis visé par le directeur ou la directrice de thèse  avant la demande d’autorisation de soutenance effectuée auprès du Pôle des thèses (soit environ trois mois avant la date de soutenance). Aucune autorisation de soutenance ne peut être délivrée pour les doctorants et doctorantes inscrit.e.s à partir de la rentrée 2017 sans le dépôt de ce portfolio.

Il existe trois domaines de formation. À l’issue des 3 années réglementaires de la thèse, le/la doctorant.e doit avoir acquis deux unités dans chacun de ces trois domaines de formation : c’est un prérequis pour obtenir l’autorisation de soutenance.

1. Formation professionnalisante, assurée par le Collège doctoral de PSL

  • Un module de formation professionnalisante visant à l’acquisition de compétences transférables pour une meilleure transition (ou insertion) professionnelle. Ces modules se trouvent  sur le catalogue des formations du Collège doctoral de PSL, pour lesquelles l’inscription s’effectue sur ADUM. Les doctorant.e.s contractuel.le.s de PSL peuvent en outre bénéficier d’autres formations proposées au personnel de PSL. Pour s’inscrire et avoir accès au catalogue de ces formations : https://psl-ecoleinterne.inscription.psl.eu/

Dans son calogue de formations transversales, l’Université PSL propose en particulier deux formations qui peuvent être validées au choix dans le module obligatoire « Ethique et intégrité scientifique ».

Deux jours de formation (16 heures de formation, qui peuvent être consacrées à différents sujets, e.g. deux formations de 8 heures chacune) constituent un module.

  • Stage d’au moins 3 semaines dans un organisme non-universitaire.

Il n’y a pas ici d’obligation de diversité, i.e. les deux unités de formation professionnalisante peuvent être deux modules de formation proposés par les organismes, autrement dit, il n’est pas obligatoire de faire un stage.

Contact : Mme Anne Roulin (assistante administrative du collège doctoral)

Le Collège Doctoral propose aussi des Missions complémentaires

2. Formation transversale, assurée par l’ED 540.

  • Pour les doctorant.e.s francophones, formation à l’anglais ou à toute autre langue étrangère (au moins 24 heures, soit un semestre de 12 séances de 2 heures) et, pour les doctorant.e.s non-francophones, formation au français (au moins 24 heures). Contacter le département Espace des Cultures et Langues d’Ailleurs (ECLA) de l’ENS.
  • 6 séances au choix, éventuellement réparties sur plusieurs années, dans le cadre des Jeudis en bibliothèque, atelier documentaire organisé par les bibliothèques de l’ENS.
  • 6 séances au choix dans le cadre des Pauses Méridiennes Informatiques (PAMI) du Groupe Humanités Numériques (Translitterae).
  • Présentation d’un exposé aux Journées doctorales annuelles de l’ED 540.
  • Initiative scientifique dans le cadre de l’ED 540 (organisation d’un colloque, d’une journée d’études, d’un séminaire ou d’un groupe de travail soutenus par l’ED 540. Voir les Journées d’études organisées par des doctorant.e.s).
  • Mandat annuel de représentant.e des doctorant.e.s de l’ED 540.
  • Inscription aux formations proposées annuellement par l’École doctorale.

Obligation de diversité. Les deux unités de formation de formation transversale doivent être deux unités différentes. Par exemple, un.e doctorant.e qui participerait deux fois aux Journées doctorales ne verrait qu’une seule unité reconnue.

3. Formation spécialisée, assurée par votre unité de recherche, en coordination avec les unités de recherche du même domaine disciplinaire.

  • Un article accepté dans une revue scientifique ou des actes de colloques ou bien, dans le cas des doctorant.e.s du programme SACRe, une œuvre présentée dans une institution (galerie, théâtre, salle de concert, etc.).
  • Présentation de deux communications orales dans une journée d’études, un colloque, etc.
  • Participation à une des manifestations scientifiques suivantes:° ou bien deux séminaires disciplinaires semestriels,° ou bien deux colloques,° ou bien une université d’été.Il y a ici obligation de diversité.

Liste des formations proposées par les unités de recherche (A consulter auprès de chaque unité ).

Obligation de diversité : les deux unités de formation spécialisée doivent être deux unités différentes. Par exemple, un.e doctorant.e qui aurait deux articles distincts acceptés dans des revues scientifiques ne verrait qu’une seule unité reconnue.

Cas particuliers : Peuvent faire une demande de dispense pour les unités «Formation professionnalisante»:

  •  Les doctorant.e.s contractuel.le.s bénéficiant d’une mission complémentaire d’enseignement de 64 heures annuelles pendant deux ans.
  • Les artistes en activité qui sont doctorant.e.s du programme SACRe.
  • Les doctorant.e.s ayant bénéficié d’une formation similaire dans une autre COMUe.

Les doctorant.e.s en cotutelle peuvent faire une demande de dispense pour une des deux unités «Formation spécialisée». Elles/Ils sont libres de répartir comme elles/ils le souhaitent les cinq unités restantes entre leurs deux unités de cotutelle, à condition d’acquérir au moins deux unités dans le cadre de leur séjour parisien (soit au niveau de l’unité de recherche, soit au niveau de l’ED 540, soit au niveau du Collège Doctoral de PSL).

Les doctorant.e.s exerçant une activité salariée (temps plein) peuvent faire une demande de dispense pour les deux unités «Formation professionnalisante» et pour une des deux unités «Formation transversale». Les demandes de dispense sont faites de la même manière que la validation des six unités et au même moment qu’elles. Lorsque, avant d’entamer la procédure conduisant à la soutenance, le directeur valide les 6 unités requises de formation, il mentionne qu’il y a dispense de formation en expliquant pour quelle raison il y a dispense et éventuellement fournir des documents attestant de la situation du doctorant. Pour éviter toute mauvaise surprise, il est recommandé au/à la doctorant.e qui croit pouvoir bénéficier de dispenses, de s’assurer que tel est bien le cas auprès du secrétariat de l’ED 540, bien avant que la procédure conduisant à la soutenance ne soit entamée.

Le doctorant/la doctorante doit faire figurer tous les éléments de formation sur ADUM (dans le porte-folio du/de la doctorant.e), en y joignant des attestations de formation. Les unités de formation qui ne figurent pas dans ADUM doivent y être ajoutées comme des «Formations “hors catalogue”», en indiquant dans la case «Contenu de la formation» le domaine de formation et l’intitulé de la formation (par exemple:«Formation transversale: mandat de représentant des doctorants»). Avant d’entamer les procédures menant à la soutenance, la directrice/le directeur de thèse est chargé.e de valider les six unités en question soit directement sur ADUM, soit en transmettant au secrétariat de l’ED 540 un relevé signé par elle/lui, récapitulant les différentes formations suivies par la/le doctorant.e. Sans cette validation, la soutenance de thèse ne pourra pas être autorisée.

4. Autres formations pouvant aussi faire l’objet de validation.

Les doctorantes et doctorants peuvent utiliser ce formulaire  pour faire reconnaître par les organisateurs une formation qui ne figurerait pas dans ADUM.